Poids et addictions

On peut regrouper les dépendances en 3 grandes catégories :

  • par rapport à une substance : sucre, tabac, alcool
  • par rapport à une relation affective : personnalité dépendante
  • par rapport à un comportement : compulsions alimentaire, boulimies, achats compulsifs, jeux pathologiques etc. 

Toutes ont en commun le fait d’aliéner l’individu à son objet d’attachement, de lui faire ressentir une sensation de vide et de manque en son absence, de le rechercher de manière avide et compulsive tout en ayant conscience de la nocivité de la conduite ou du comportement.

Docteur Bach

Voici plus de 80 ans, le Docteur Bach nous exhortait à devenir et rester seul maître à bord de notre navire, à être Capitaine de notre âme, maître de notre destin. C’est le seul programme qui vaille !

Pour briser les chaînes de nos esclavages, petits et grands, qui nous empêchent d’avancer dans notre vie, d’être dans un présent toujours juste, le Docteur Bach a créé les Fleurs de Bach pour aider des personnes qui étaient bloquées, empêtrées, engluées dans des situations où l’essentiel de leur vie leur échappait.

Que ce soit parce qu’ils étaient tombés sous la coupe de quelqu’un qui les dominait et ne pouvaient s’en défaire malgré leur désir, ou bien étaient devenus dépendants d’une habitude néfaste de type alimentaire, ou toxicologique, ou que dans un cadre professionnel ou personnel, ils ne pouvaient trouver l’issue permettant de cesser la relation qui les faisait souffrir.

Les Fleurs de Bach

Les Fleurs de Bach aident à solutionner ces types de problèmes et sont destinées à améliorer le comportement de l’individu afin de lui permettre de recouvrer sa pleine autonomie et son indépendance.

Celles ci s’accompagnent généralement d’une prise de conscience sur la réalité de la nature relationnelle que nous vivons avec notre partenaire/adversaire, ou de la substance qui nous retient prisonnier, en bref, de l’élément dominateur qui nous entrave. Cette prise de conscience nous permettra aussi de modifier nos comportements et de réaliser que nous avons la force de dominer à notre tour la situation qui nous retenait prisonnier.

Articles Récents